Mis à jour le 3 juin, 2024

Définir mon Tarif Horaire d’Auto-Entrepreneur en 3 Etapes

Vous vous demandez comment fixer votre tarif horaire en tant qu'auto-entrepreneur ? Comment être sûr de proposer un prix juste et compétitif, sans brader vos compétences ni effrayer votre client ?

Ne vous inquiétez pas, c'est parfaitement normal de se poser ces questions ! Fixer son tarif d'auto-entrepreneur n'a rien d'évident. Il faut penser à plusieurs paramètres : les charges sociales et fiscales, le positionnement sur son marché, la rentabilité à atteindre...

Pas simple de s'y retrouver et de fixer le bon taux horaire qui permet non seulement de remplir le frigo mais aussi de profiter pleinement de sa liberté d'indépendant.

Pour vous aider à définir vos tarifs, nous avons mis en place une méthode simple en 3 étapes qui vous permettra d'y voir clair et trouver le tarif le plus adapté à votre activité d'auto-entrepreneur :

  • 1️⃣ Analysez votre marché pour positionner votre tarif
  • 2️⃣ Calculez votre tarif horaire cible
  • 3️⃣ Adaptez votre tarif en fonction de votre stratégie

Puis, nous verrons aussi les 3 erreurs à éviter absolument dans le calcul de votre taux horaire de micro-entrepreneur.

En Bonus, un simulateur pour calculer votre taux horaire !

1️⃣ Analysez votre marché pour positionner votre tarif d'auto-entrepreneur

Avant de vous lancer dans le calcul de votre tarif horaire, la première chose à faire est d'analyser votre marché.

Le but du jeu est de situer votre offre par rapport à vos concurrents. En clair, savoir où vous vous positionnez par rapport à la concurrence (et pourquoi).

🔍 Étudier les tarifs de vos concurrents directs

Observer de près les tarifs de vos concurrents directs, ceux qui ont un profil et un positionnement similaire au vôtre :

  • Quels sont leurs tarifs horaires ou journaliers affichés ?
  • Proposent-ils des forfaits ou packages à des tarifs avantageux ?
  • Mettent-ils en avant des éléments de différenciation pour justifier leur tarif ?
notre avis softindep

Notre avis : N'hésitez pas à prendre contact avec certains d'entre eux de façon anonyme pour affiner votre analyse.


🚀 Définir votre positionnement : entrée de gamme, milieu de gamme ou premium

Avec ces infos en poche, vous pouvez réfléchir à comment vous positionner côté tarifs.

  • Entrée de gamme : Prix plus bas, volume de clients potentiellement plus élevé, mais avec des marges plus faibles.
  • Milieu de gamme : Équilibre entre prix et qualité, attire une clientèle qui recherche un bon rapport qualité-prix.
  • Premium : Prix plus élevés, volume de clients potentiellement plus faible, mais avec des marges plus importantes. Ici, la qualité et l’exclusivité sont mises en avant.

Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix, tout dépend de votre stratégie globale et de vos cibles. L'essentiel est d'être cohérent entre votre tarif et la valeur perçue de votre offre.

💼 Identifier vos avantages concurrentiels pour vous démarquer

Pour éviter une guerre des prix, il est essentiel de mettre en avant ce qui fait votre valeur ajoutée par rapport à vos concurrents.

  • Avez-vous une expertise pointue dans un domaine particulier ?
  • Proposez-vous un service personnalisé avec un suivi régulier ?
  • Bénéficiez-vous de retours clients dithyrambiques ?
  • Disposez-vous de labels ou certifications reconnus ?
notre avis softindep

Notre avis : Vos avantages concurrentiels sont de précieux atouts pour justifier et faire accepter votre tarif, alors ne les négligez pas !

Maintenant que vous avez cerné les tendances tarifaires de votre marché, place au calcul plus concret de votre tarif horaire.

2️⃣ Calculez votre tarif horaire cible

Allez, on attaque le cœur du sujet : calculer concrètement votre tarif horaire.

Cette étape vous permet de définir un tarif qui couvre vos dépenses, assure votre rentabilité et reflète la valeur de vos services.

bon a savoir softindep

💡 Bon à savoir : Le tarif horaire cible est le tarif que vous souhaitez atteindre pour garantir que vos revenus couvrent vos charges professionnelles et personnelles.

💸 Listez tous vos postes de dépenses professionnelles

Commencez par établir une liste exhaustive de vos dépenses professionnelles. Ces charges peuvent être fixes ou variables :

  • Charges fixes : Loyer, abonnements internet et téléphone, assurances, logiciels, etc.
  • Charges variables : Fournitures, frais de déplacement, maintenance d'équipement, etc.

Pour être sûr de n'oublier aucuns frais, jetez un oeil à notre article qui décortique en détail comment se verser un salaire quand on est micro-entrepreneur. Vous y trouverez une liste de toutes les charges à prendre en compte pour bien calculer votre rémunération.

🎯 Fixez votre revenu net souhaité

Deuxième ingrédient clé : votre revenu net cible.

Déterminez combien vous devez dégager après avoir payé toutes vos charges professionnelles.

Il vous faut répondre à la question : Quel salaire vous permettra de vivre confortablement ? 

Pour trouver le bon montant, on vous conseille la règle des 3 "P" :

✅ Vos charges personnelles (loyer, courses, loisirs…)

✅ Votre prévoyance (mutuelle, assurance, épargne de sécurité…)

✅ Vos projets (vacances, gros achats…)

Faites vos calculs sérieusement et soyez réalistes pour éviter les mauvaises surprises.

⏰ Estimez votre temps de travail facturable

Avant d'attaquer le calcul final, dernière donnée cruciale à évaluer : votre volume d'heures facturables par mois.

Combien de temps allez-vous pouvoir consacrer à des missions facturées ? Attention à ne pas surestimer ce ratio !

Pensez à déduire du temps pour :

  • La prospection commerciale
  • La gestion administrative
  • Votre formation continue
  • Les imprévus en tous genres
  • Les vacances

En général, on estime que 70% du temps de travail d'un indépendant est facturable, les 30% restants étant dédiés aux tâches annexes.

notre avis softindep

Notre avis : Faite ce calcul sur 12 mois pour le ramener ensuite sur un mois. En procédant ainsi vous allez pouvoir prendre en compte les ponts, les congés, etc...

🧮 Appliquez la formule de calcul du taux horaire

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires, utilisez cette formule simple pour calculer votre tarif horaire :

Tarif horaire = (Total charges + Revenu net cible) / Nombre d'heures facturables

Exemple concret pour un consultant :

  • Total charges mensuelles : 2000 €
  • Revenu net cible : 3000 €
  • Nombres d'heures facturables : 80h/mois

Son tarif horaire cible sera de (2000 + 3000) / 80 = 62,50 € C'est mathématique, mais ça peut vite donner le tournis !

Pour calculer votre taux journalier moyen (TJM) vous avez simplement à multiplier ce taux horaire par le nombre d'heure de travail moyen que vous réalisez dans une journée.

Simulateur calcul tarif horaire d'un auto-entrepreneur

Reprenez le revenu annuel que vous souhaitez, le total des dépenses professionnelles, le nombre de jours de travail sur une année ?

Ok c'est bon ? Avec ce simulateur vous allez pouvoir calculer votre tarif horaire d'auto-entrepreneur.

Environ 0 €/mois
8 heures/jour
Nombre d'heures de travail par an : 2920

Taux horaire moyen

0

Cela revient à un tarif journalier de 0


3️⃣ Adaptez votre tarif d'auto-entrepreneur en fonction de votre stratégie

Bravo, grâce à nos 2 premières étapes vous avez déterminé votre tarif horaire cible !

Nous pensons que ce tarif doit être ajusté en fonction des spécificités de chaque mission et de votre stratégie commerciale.

Chaque mission, chaque client sont uniques et la complexité peut varier.

Un projet super pointu ou qui demande des compétences particulières ou un délais hyper serrés ? Vous allez pouvoir jouer sur les tarifs que vous allez proposer.

Une mission plus classique ou pour un client fidèle ? Vous pouvez consentir un petit geste commercial.

❌ Définissez vos tarifs planchers à ne pas dépasser

Attention quand même à ne pas non plus brader vos compétences ! Fixez-vous des tarifs seuils en-dessous desquels vous ne descendrez pas.

Un bon réflexe : calculer votre seuil de rentabilité pour chaque mission (coûts / tarif horaire facturé).

Si vous n'êtes pas rentable, dites non !

notre avis softindep

Notre avis : Restez ferme sur vos tarifs planchers. Ne cédez pas face aux clients qui veulent toujours payer moins !

✅ Prévoyez une marge de négociation avec le client

Les commerciaux vous le diront : la négo fait partie du jeu !

Alors prévoyez une petite marge de manoeuvre pour négocier sans pour autant plomber votre rentabilité.

Exemple : vous visez un TJM cible de 500€ ? Proposez 550€ pour pouvoir lâcher un peu de lest.

Mais attention à ne pas lâcher trop vite vos prix à la première objection. Apprenez à défendre votre valeur et vos tarifs 💪

🚫 Les 3 erreurs à éviter absolument 

Pour finir, évitez ces 3 erreurs dans le calcul de vos tarifs auto-entrepreneur :

❌ Sous-estimer l'importance d'un taux horaire bien calibré. C'est LE nerf de la guerre pour votre activité, alors ne le prenez pas à la légère !

❌ Oublier certains coûts, fixes ou variables.

 ❌ Avoir peur du jugement des clients sur vos tarifs. Vous avez calculé, vous êtes légitimes. Point barre !

Et voilà, cette fois vous savez tout sur la construction de votre tarif d'auto-entrepreneur ! 


Première publication de l'article le 03/06/2024 par Romain Decroix


Après plusieurs années en tant que manager en cabinet d'expertise-comptable j'ai créé mon entreprise en 2021.
J'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations pertinentes sur les logiciels adaptés à mon activité.
J'ai perdu beaucoup de temps, d'argent avant de trouver le bon logiciel qui correspondait à moi et à mon activité.
J'aurais préféré utiliser ces ressources pour développer mon jeune business.
Aujourd'hui je partage mon expérience en cabinet comptable afin de vous faire gagner du temps et de l'argent à trouver les partenaires et les logiciels qui vous correspondent vraiment.

Avertissement : Certains des liens sur ce site sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que si vous cliquez sur l'un des liens et achetez un article, nous sommes susceptibles de recevoir une commission. Cependant, toutes les opinions sont les nôtres.

Vous Aimerez Également :

juin 15, 2024

Avis sur Keobiz : faut-il vraiment choisir cet expert-comptable en ligne [2024]?

Recevez nos dernières actualités

Inscrivez-vous seulement si vous voulez recevoir les derniers tests et ressources pour les indépendants directement dans votre boîte mail.