Mis à jour le 6 juin, 2024

Hausse des cotisations sociales des auto-entrepreneurs BNC en 2024 : tout comprendre

Ça y est, c'est officiel : dès juillet 2024, les auto-entrepreneurs (ou micro-entrepreneur) exerçant une activité libérale (BNC) vont voir leurs cotisations sociales augmenter. Une nouvelle qui suscite de nombreuses questions chez les indépendants concernés.

Nous allons vous donner toutes les clés pour comprendre cette réforme et ses conséquences concrètes sur votre activité. Pourcentages, cas particuliers, aides... Après la lecture de cet article, vous saurez exactement à quelle sauce vous allez être mangés.

Avez-vous créé votre auto-entreprise en tant que profession libérale avant ou après 2018 ? Si vous ne connaissez pas la réponse, il est urgent de la trouver, car votre situation face à la hausse des cotisations sociales en dépend directement ! On vous explique tout dans cet article.

En résumé : l'augmentation des cotisations sociales des auto-entrepreneur en 2024

Vous êtes auto-entrepreneur (appelé encore micro-entrepreneur) en profession libérale et vous vous demandez si vous êtes concerné par la hausse des cotisations sociales prévue en 2024 ?

Juste un rappel : auto-entreprise et micro-entreprise désignent la même chose.

Voici les 3 informations clés à retenir de notre article :

  1. 🎯 Tous les auto-entrepreneurs exerçant une activité libérale, aussi appelée BNC (Bénéfices Non Commerciaux), sont concernés par cette augmentation, qu'ils relèvent ou non de la Cipav (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse).
  2. 📅 La date de création de votre auto-entreprise est déterminante :
    • Avant 2018 : vous subirez une hausse unique de 2 points au 1er juillet 2024, passant de 21,2% à 23,2% de cotisations.
    • Après 2018 : l'augmentation se fera de manière progressive sur 3 ans, pour atteindre 26,1% en 2026.
  3. 💡 Cette réforme vise à permettre aux auto-entrepreneurs libéraux de cotiser pour leur retraite complémentaire, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent pour ceux créés après 2018 et ne relevant pas de la Cipav.

Romain résume l'augmentation des cotisations sociales des BNC dans cette vidéo :

Besoin d'en savoir plus sur les détails de cette réforme et ses conséquences pratiques pour votre activité ? La suite de l'article vous dit tout, point par point.

Les auto-entrepreneurs concernés par cette augmentation des cotisations sociales

Commençons par une question simple mais cruciale : êtes-vous concerné par cette fameuse augmentation des cotisations sociales ? Pas si évident d'y répondre quand on ne connaît pas bien les subtilités du système. Pas de stress, on va démêler ça ensemble.


Le changement concerne les auto-entrepreneurs qui exercent ce qu'on appelle des "activités libérales", aussi connues sous le doux nom de BNC (pour Bénéfices Non Commerciaux). Mais qu'est-ce que ça englobe exactement ?

En fait, on distingue deux grandes catégories d'activités libérales :

  • Les activités réglementées : celles pour lesquelles il faut un diplôme ou une autorisation spécifique pour exercer. On pense par exemple aux métiers de la santé (médecins, infirmiers, psychologues...), aux experts-comptables, aux avocats...
  • Les activités non réglementées : celles qui ne nécessitent pas de diplôme particulier. C'est le cas de la majorité des professions libérales, comme les consultants, les coachs, les graphistes, les traducteurs, les rédacteurs...

Les auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneurs) exerçant une activité commerciale ou artisanale ne sont donc pas affectés par cette hausse des cotisations sociales.

bon a savoir softindep

💡 Bon à savoir : Seuls les auto-entrepreneur BNC sont concernés par cette augmentation des cotisations sociales.

Nouveaux taux de cotisations en vigueur de 2024 à 2026

Maintenant que vous savez si vous êtes concerné par la réforme, il est temps de parler chiffres. Combien allez-vous effectivement payer de cotisations sociales dans les mois et années à venir ? On vous détaille les nouveaux taux de cotisations pour les auto-entrepreneurs de 2024 à 2026, avec quelques exemples concrets pour bien visualiser l'impact sur votre activité.

Activités libérales relevant de la CIPAV ou créées avant 2018

Si vous exercez une profession libérale réglementée relevant de la CIPAV ou que vous vous êtes lancé comme auto-entrepreneur avant 2018, vous avez de la chance (enfin, façon de parler). Vous n'aurez en effet à subir qu'une seule augmentation de 2 point de pourcentage, certes un peu brutale, mais qui restera ensuite stable dans le temps.

Concrètement, votre taux de cotisations passera de 21,2% actuellement à 23,2% au 1er juillet 2024. Point final. Pas d'autre mauvaise surprise à prévoir dans les années suivantes (pour le moment).

2 points sur 21.2% c'est presque une augmentation de 10 % !!!

Pour un auto-entrepreneur facturant 2000 € par mois, cela représentera donc :

  • Avant juillet 2024 : 2000 € x 21,2% = 424 € de cotisations
  • Après juillet 2024 : 2000 € x 23,2% = 464 €, soit 40 € de plus chaque mois et 480 € sur une année

C'est loin d'être anodin, mais au moins vous pouvez vous organiser en conséquence sans avoir d'autre changement en perspective.

Activités libérales non réglementées créées depuis 2018

Pour ceux d'entre vous qui se sont installés comme auto-entrepreneurs en libéral après 2018, et dont l'activité n'est pas réglementée et donc relevant de la Sécruité Sociale des Indépendants (SSI ex RSI), le choc risque d'être un peu plus rude. Vous allez en effet faire face à une augmentation progressive de vos cotisations sociales sur 3 ans, avec à la clé une sérieuse revalorisation de vos charges. C'est presque une augmentation de 24 % des cotisations sociales !

Voici le calendrier à retenir :

  • Au 1er juillet 2024 : passage de 21,1% à 23,1%, soit +2 points
  • Au 1er janvier 2025 : nouvelle hausse à 24,6%, soit +1,5 point supplémentaire
  • Au 1er janvier 2026 : on atteint 26,1%, encore +1,5 point de plus

Voilà ce que donne cette hausse des cotisations sociale résumée dans un tableau :

Auto-entrepreneur BNC

Taux avant juillet 2024

Taux dès juillet 2024

En 2025

En 2026

Réglementées CIPAV

21.20 %

23.20 %

23.20 %

23.20 %

AE créée avant 2018

21.20 %

23.20 %

23.20 %

23.20 %

AE créée après 2018

21.10 %

23.10%

24.60 %

26.10 %

Pour reprendre notre exemple de l'auto-entrepreneur à 2000 € de chiffre d'affaires mensuel, l'évolution sera la suivante :

  • Jusqu'en juin 2024 : 2000 € x 21,1% = 422 € de cotisations
  • De juillet à décembre 2024 : 2000 € x 23,1% = 462 € (+40 €)
  • En 2025 : 2000 € x 24,6% = 492 € (+30 € par rapport à 2024)
  • À partir de 2026 : 2000 € x 26,1% = 522 € (+30 € par rapport à 2025)

Autant dire que la note va être salée. Il va falloir sérieusement revoir votre budget et vos tarifs pour amortir le choc.

Impact sur l'ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d'Entreprise)

Vous bénéficiez de l'ACRE, l'exonération de cotisations sociales pour les créateurs d'entreprise ? Sachez que les taux réduits vont eux aussi être revalorisés, dans les mêmes proportions que les taux pleins.

Voici un tableau reprenant les taux de cotisations avant et après la réforme des auto-entrepreneurs bénéficiant de l'ACRE :

Auto-entrepreneur BNC

Taux avant juillet 2024

Taux dès juillet 2024

En 2025

En 2026

Réglementées CIPAV

10.60 %

11.60 %

11.60 %

11.60 %

AE relevant du SSI

10.55 %

11.55 %

12.30 %

13.05 %

Explications : les raisons de cette augmentation

Revenons un instant sur les origines de cette réforme qui suscite tant d'inquiétudes chez les auto-entrepreneurs. Pourquoi une telle hausse des cotisations, et pourquoi maintenant ?

Jusqu'en 2018, la retraite complémentaire de tous les libéraux, quel que soit leur statut, était gérée par la Cipav (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse).

Mais en 2018année-là, le gouvernement a décidé de transférer une partie de cette gestion à la Sécurité sociale des indépendants (SSI, anciennement RSI). Seules les professions libérales réglementées ont continué à dépendre de la Cipav.

Problème : le taux de cotisations appliqué aux libéraux non réglementés s'est révélé insuffisant pour assurer l'équilibre financier du régime.

Résultat : depuis 2018, ces professionnels n'ont pas cotisé pour leur retraite complémentaire, créant un manque à gagner important pour la SSI.

La réforme de 2024 vise donc à "rattraper" ce retard en augmentant progressivement les cotisations, pour garantir à tous les auto-entrepreneurs une vraie couverture retraite.

Reste une zone d'ombre : que va-t-il se passer pour les années 2018 à 2024, où les cotisations étaient insuffisantes ? Pour l'heure, aucune info sur un éventuel rattrapage de ces cotisations manquantes.

Comment s'adapter à cette hausse des cotisations ?

Pas facile de voir ses charges augmenter du jour au lendemain, surtout quand on a déjà un budget serré. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour amortir le choc et préserver la rentabilité de votre activité.

La première piste, c'est évidemment de revoir vos tarifs à la hausse.

En général une baisse de marge se traduit par une augmentation des prix pour compenser cette baisse.

notre avis softindep

Notre avis : Montez vos prix progressivement pour ne pas faire fuir vos clients en expliquant cette augmentation.

Autre levier incontournable : optimiser la gestion de votre trésorerie avec un logiciel adapté aux auto-entrepreneurs.

Avec ces nouvelles cotisations qui viennent grever votre budget, il va plus que jamais falloir avoir l'œil sur votre trésorerie. Hors de question de naviguer à vue, au risque de vous retrouver dans le rouge à la moindre baisse d'activité.

Pour vous aider à garder le cap, rien de tel qu'un bon logiciel de gestion comme Abby (25% de réduction avec le code SOFTINDEP) ou Indy, spécialement conçu pour les auto-entrepreneurs. 

Avec lui, vous pourrez suivre en temps réel vos entrées et sorties d'argent, établir des prévisions de trésorerie, et même automatiser vos devis et factures pour gagner un temps précieux.

logo abby

Gérez simplement votre auto-entreprise !

L'une des plateformes plateforme la mieux notée du marché !

Profitez de 25 % avec le code : SOFTINDEP

J’en profite ici

FAQ : questions les plus fréquentes sur la hausse des cotisations

Qui est concerné par l'augmentation des cotisations sociales ?

Tous les auto-entrepreneurs exerçant une activité libérale (BNC - Bénéfices Non Commerciaux) sont concernés par cette augmentation, qu'ils relèvent ou non de la Cipav (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse). 

Quo n'est pas concerné par l'augmentation des cotisations sociales ?

Les auto-entrepreneurs exerçant une activité commerciale ou artisanale ne sont pas affectés.

Quand cette augmentation prendra-t-elle effet ?

La hausse des cotisations sociales des auto-entrepreneurs libéraux prendra effet à partir du 1er juillet 2024.

Comment cette augmentation est-elle appliquée selon la date de création de l'entreprise ?

  • Avant 2018 : Une hausse unique de 2 points au 1er juillet 2024, passant de 21,2 % à 23,2 %.
  • Après 2018 : Augmentation progressive sur 3 ans :
    • 1er juillet 2024 : 23,1 %
    • 1er janvier 2025 : 24,6 %
    • 1er janvier 2026 : 26,1 %

Pourquoi cette augmentation est-elle mise en place ?

Cette réforme vise à permettre aux auto-entrepreneurs libéraux de cotiser pour leur retraite complémentaire, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent pour ceux créés après 2018 et ne relevant pas de la Cipav.



Première publication de l'article le 06/06/2024 par Romain Decroix


Après plusieurs années en tant que manager en cabinet d'expertise-comptable j'ai créé mon entreprise en 2021.
J'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations pertinentes sur les logiciels adaptés à mon activité.
J'ai perdu beaucoup de temps, d'argent avant de trouver le bon logiciel qui correspondait à moi et à mon activité.
J'aurais préféré utiliser ces ressources pour développer mon jeune business.
Aujourd'hui je partage mon expérience en cabinet comptable afin de vous faire gagner du temps et de l'argent à trouver les partenaires et les logiciels qui vous correspondent vraiment.

Avertissement : Certains des liens sur ce site sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que si vous cliquez sur l'un des liens et achetez un article, nous sommes susceptibles de recevoir une commission. Cependant, toutes les opinions sont les nôtres.

Vous Aimerez Également :

juin 15, 2024

Avis sur Keobiz : faut-il vraiment choisir cet expert-comptable en ligne [2024]?

Recevez nos dernières actualités

Inscrivez-vous seulement si vous voulez recevoir les derniers tests et ressources pour les indépendants directement dans votre boîte mail.