Mis à jour le 19 mars, 2024

Le Débit et le Crédit en comptabilité : guide visuel

Le débit et le crédit en comptabilité : ces deux notions vous donnent-elles des sueurs froides ? Pourtant, ce sont des concepts fondamentaux que tout entrepreneur se doit de maîtriser pour gérer efficacement les finances de son entreprise.

En quelques mots, dans la comptabilité à partie double le débit représente le montant qui entre dans un compte comptable, tandis que le crédit symbolise le montant qui en sort.

Simple à définir, mais leur utilisation pratique reste floue pour beaucoup d'entrepreneurs. C'est pourquoi il est souvent judicieux de faire appel à un expert-comptable pour vous accompagner. Notre avis sur Keobiz ou notre avis sur LegalPlace Compta des cabinets d'expertise-comptable en ligne peuvent vous aider à faire le bon choix.

Pourquoi débiter certains comptes les fait augmenter alors que quand on débite d’autres comptes ils diminuent ?

La compréhension de ces principes comptables de base est pourtant essentielle lorsqu'on se lance dans l'entrepreneuriat. Mais trop souvent, on a du mal à s'y retrouver dans ce jargon technique qui nous est étranger au début.

C'est pourquoi nous allons nous appliquer dans cet article à vulgariser au maximum ces notions. Le but est que vous puissiez réellement vous approprier le débit et le crédit au quotidien.

Définition simplement le débit et le crédit :

Commençons par les bases avec une définition simple du débit et du crédit en comptabilité d'entreprise. Rien de compliqué, juste des images parlantes pour bien ancrer ces notions.

Qu’est-ce qu’un débit en comptabilité ?

Le débit, c'est l'argent qui rentre.

debit comptable

Imaginez un verre qui se remplit d'eau. Chaque goutte représente une entrée d'argent dans un compte comptable : un paiement reçu d'un client, l’argent que vous recevez d’un emprunt.

On dit alors que le compte est débité.


Qu’est-ce qu’un crédit en comptabilité ?

À l'inverse, le crédit symbolise l'argent qui sort.

Revenons à notre verre, mais cette fois quand on le vide. Chaque goutte qui s'écoule correspond à une sortie d'argent depuis un compte : le règlement d'une facture fournisseur, le remboursement d’un emprunt.

Dans ce cas, on crédite le compte.

credit comptable


Les différentes méthodes d’enregistrement comptable

Il existe deux méthodes d’enregistrement des flux comptable : la comptabilité de trésorerie (aussi appelée partie simple) et la comptabilité d’engagement (aussi appelée partie double).

La comptabilité de trésorerie est un système de caisse, qui se contente d'enregistrer les entrées et les sorties d'argent dans un seul grand livre. C’est la méthode de comptabilité des entreprises relevant des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). Ce sont par exemple les professions du secteur médicales ou les consultants.

Les entreprises relevant des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) peuvent appliquer cette méthode de partie simple durant l’exercice comptable puis lors de la clôture comptable enregistrer leurs créances et dettes.

Pour pouvoir appliquer cette méthode en BIC, le chiffre d’affaires de votre entreprise doit être inférieur à :

  • 840 000 € pour les activités de commerce et de fourniture de logement ;
  • 254 000 € pour les entreprises de prestations de services.

En général, les cabinets d’expertise-comptable préfèrent utiliser la comptabilité d’engagement pour leurs clients en BIC car il est plus simple de suivre les dettes, créances et stocks.

Dans le cadre de la comptabilité d’engagement, l’ensemble de votre entreprise est organisé en comptes représentant chaque aspect de votre entreprise.

On peut considérer ces comptes comme des verres individuels plus ou moins remplis d’eau qui représente l’argent.

Exemple :

  • Un verre représente tous les emprunts bancaires que vous avez contractés et pas encore remboursé.
  • Un autre verre représente les montants que vous avez sur vos comptes bancaires.
  • Un autre verre représente les ordinateurs de l’entreprise.

Et ainsi de suite pour l’ensemble des éléments qui constitue votre société (meubles, machines, fournisseurs, marchandises…).

debit credit 3 verres

Dès que votre entreprise fait quelque chose la quantité d’argent dans le différent verre change : achat de marchandises, paiement des salaires, encaisse le règlement d’un client.

En comptabilité on n’écrit pas ces mouvements avec des mots et des phrases mais avec des chiffres dans les comptes. Chaque compte représente un aspect de votre entreprise (ce sont les verres dans nos exemples).

C'est là qu'interviennent les débits et les crédits.

Prenons l’exemple d’un client qui vous fait un virement de 1 000 € en règlement d’une facture. L’argent est versé dans le verre « banque ». Il est enregistré au débit du compte comptable banque.

+1000e debit comptable
400e credit comptable

Cette fois, votre entreprise fait un virement de 400 € à un fournisseur. L’argent est retiré du verre « banque ». Il est enregistré au crédit du compte comptable banque.


Les débits et crédits permettent de suivre les flux d'argent

Il manquait un élément clé dans les exemples précédents : l'argent ne disparaît ni n'apparaît par magie. Il doit provenir d'une source et aller quelque part.

C'est justement le rôle des crédits et des débits de montrer d'où vient l'argent et où il va.

Imaginons que vous souhaitez acheter un ordinateur supplémentaire pour votre entreprise. Vous effectuez des recherches et vous achetez un modèle à 900 €.

Voyons voir comment cela se traduit avec notre système de verre :

Vous allez retirer 900 € de votre verre « banque ». En comptabilité, on dit qu’on crédite le compte banque.

crédite compte banque 900e


Mais ce n’est pas le seul élément de votre entreprise qui change. En effet, vous avez échangé 900 € contre un ordinateur.

Votre verre « ordinateurs » va donc voir sa valeur augmenter. En comptabilité, vous allez débiter le compte ordinateur.

credit bq debit ordinateur


Un comptable dirait dans son jargon qu’on débite le compte matériel informatique pour 900 € et on crédite le compte banque pour 900 €.

Dans la comptabilité en partie double, chaque débit (entrée) est toujours contrebalancé par un crédit (sortie) équivalent. Ils sont enregistrés ensemble dans une seule écriture qui est alors équilibrée (débit = crédit).

Comment les débits et crédits affectent les comptes de passif

Les comptes trésorerie et matériel informatique utilisés précédemment sont des comptes d'actifs. Les comptes d’actifs représentent ce que votre entreprise possède.

Mais certains comptes représentent ce que votre entreprise doit. Ce sont les passifs.

Enfin une dernière catégorie représente la valeur de votre entreprise (capitaux propres).

Imaginons que pour obtenir des liquidités, vous contractiez un emprunt bancaire de 10 000 €. Vous augmenteriez ainsi le compte banque de 10 000 €. On débite le compte « banque ».

debit comptable 10k banque


Mais en plus, nous devrions aussi augmenter de 10 000 € le compte "Emprunt bancaire". On crédite le compte « Emprunt».

debit comptable 10k emprunt


Pourquoi ? Parce que ce compte ne trace pas ce que vous possédez, mais ce que vous devez. Plus votre dette est élevée, plus la valeur de ce compte sera élevée.

Dans ce cas, nous créditons un compte, mais sa valeur augmente car il représente une dette croissante.

Le compte d’actif a été débité de 10 000 € et le compte de passif crédité de 10 000 €. Ces deux comptes ont vu leur valeur monter.

Quand vous allez rembourser l’emprunt le compte banque va perdre de la valeur. Il est donc crédité.

Tandis que le compte « Emprunt bancaire » qui va lui aussi diminuer va être débité.

Comment les débits et crédits affectent les comptes de capitaux propres

Prenons l'exemple le compte « capital » qui représente les actions de votre entreprise.

Si vous investissez 10 000 € dans votre entreprise, votre compte bancaire augmentera (débit) de 10 000 €.

En utilisant notre image des verres d’eau. Le verre « capital » va augmenter de 10 000 €. En comptabilité, on dit que le compte « capital » est crédité.

debit comptable 10k capital


Mais le compte « banque » augmentera aussi de 10 000 € car vous venez de mettre 10 000 € dans votre société. Le compte « banque » est débité.

debit comptable 10k banque

Pourquoi créditer un compte de capitaux propres l'augmente-t-il ? Car ces comptes ne mesurent pas ce que possède l'entreprise, mais les créances des investisseurs sur l'entreprise.

Le compte « Capitaux propres » trace la part que vous détenez dans l'entreprise. Cette part a augmenté, donc le compte est crédité.

Vous remarquerez que les comptes Emprunt et Capital augmentent quand on les crédite. C'est normal ce sont des comptes au passif du bilan.


Première publication de l'article le 19/03/2024 par Romain Decroix


Après plusieurs années en tant que manager en cabinet d'expertise-comptable j'ai créé mon entreprise en 2021.
J'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations pertinentes sur les logiciels adaptés à mon activité.
J'ai perdu beaucoup de temps, d'argent avant de trouver le bon logiciel qui correspondait à moi et à mon activité.
J'aurais préféré utiliser ces ressources pour développer mon jeune business.
Aujourd'hui je partage mon expérience en cabinet comptable afin de vous faire gagner du temps et de l'argent à trouver les partenaires et les logiciels qui vous correspondent vraiment.

Avertissement : Certains des liens sur ce site sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que si vous cliquez sur l'un des liens et achetez un article, nous sommes susceptibles de recevoir une commission. Cependant, toutes les opinions sont les nôtres.

Vous Aimerez Également :

juin 15, 2024

Avis sur Keobiz : faut-il vraiment choisir cet expert-comptable en ligne [2024]?

Recevez nos dernières actualités

Inscrivez-vous seulement si vous voulez recevoir les derniers tests et ressources pour les indépendants directement dans votre boîte mail.