Mis à jour le 15 mars, 2024

Lean Manufacturing vs Lean Management

Lean manufacturing management vs lean management, deux concepts qui ont pour point commun la recherche de l'efficacité opérationnelle mais qui diffèrent par leur champ d'application.

Le lean manufacturing cible spécifiquement l'amélioration des processus de fabrication et de production, via des outils comme les 5S, le juste-à-temps ou encore le kanban. Son objectif : supprimer les gaspillages pour gagner en productivité et en qualité.

Le lean management, lui, prône une approche d'amélioration continue à l'échelle de l'ensemble de l'entreprise et de son management. Il vise notamment la simplicité organisationnelle, l'implication des équipes et l'optimisation des processus transverses.

Bien comprendre ces différences et ces complémentarités possibles est essentiel pour choisir la meilleure stratégie d'optimisation pour votre activité. C'est tout l'enjeu de cet article qui vous détaillera les principes, outils et critères de mise en œuvre du lean manufacturing et du lean management.

Qu'est-ce que le lean manufacturing ?

lean manufacturing

Le lean manufacturing (ou "production au plus juste" en français) désigne une méthodologie visant à supprimer de façon systématique et rigoureuse tous les gaspillages dans les processus de fabrication.

L’objectif est d’optimiser les flux pour réduire les coûts, augmenter la productivité, et améliorer sans cesse la qualité des produits. Tout en respectant les délais et en s'adaptant à la demande réelle du client.

Les principes fondamentaux du lean manufacturing reposent sur :

  • L'identification et la réduction des "muda" (gaspillages)
  • Le juste-à-temps ("produire la bonne quantité au bon moment")
  • Une recherche de qualité parfaite dès la première opération
  • Une remise en cause constante des processus pour les améliorer

Le lean manufacturing s'appuie sur de nombreux outils et méthodes, tels que :

  • Les 5S (Tri, Rangement, Nettoyage, Normalisation, Rigueur)
  • La production en flux tirés (kanban)
  • Le SMED (changement rapide de série)
  • Le management visuel
  • Le Total Productive Maintenance (TPM)
  • Kaizen (amélioration continue)

L'application rigoureuse du lean manufacturing permet de supprimer toutes les sources d'inefficacité, de gaspillage et de sur qualité. Les gains obtenus en termes de productivité, de réduction des coûts et du respect des délais de livraison sont substantiels.

Pour toute entreprise de production désireuse de gagner en compétitivité face à la concurrence, le lean manufacturing est aujourd'hui une stratégie quasi-incontournable. Mais attention, sa mise en œuvre réussie requiert un changement des mentalités sur le long terme.

Qu'est-ce que le lean management ?

lean management

Comme son nom l'indique, le lean management désigne l'application des principes du lean à la sphère managériale et organisationnelle d'une entreprise. Son objectif : optimiser son fonctionnement global en supprimant les sources de gaspillage et d'inefficacité.

Le lean management est inspiré du lean manufacturing mais son champs d’action est plus large. En effet, il ne se concentre pas uniquement sur les processus de production mais engloble l’ensemble de l’activités de l’entreprise : gestion de projets, support fonctionnel, relation client...

Les concepts clés du lean management sont :

  • La recherche de simplicité organisationnelle
  • La réduction des étapes et tâches à non-valeur ajoutée
  • La responsabilisation et l'autonomisation des équipes
  • La mise en place de flux tirés transversaux
  • L'amélioration continue des processus et du management

Le lean management fait appel à de nombreux outils comme :

  • Le management visuel et les indicateurs de performance
  • La cartographie de la chaîne de valeur
  • L'approche A3 pour la résolution de problèmes
  • Le hoshin kanri (alignement stratégique)
  • Le management par la valeur

Concrètement, le lean management vise à fluidifier les flux d'information et de production en faisant disparaître les silos, en responsabilisant les équipes et en alignant toute l'entreprise sur la satisfaction du client final.

Cette approche transversale permet de gagner en réactivité, d'impliquer davantage les collaborateurs, et d'optimiser l'allocation des ressources sur les activités à valeur ajoutée.

Si le lean management trouve ses racines dans l'industrie, il s'avère particulièrement pertinent pour les entreprises de services, les administrations ou toute activité de "back-office".

Lean manufacturing vs lean management : comment choisir ?

comparaison lean manufacturing management

Maintenant que nous avons détaillé les spécificités du lean manufacturing et du lean, il est temps d'aborder les critères vous permettant de choisir la meilleure approche pour votre entreprise.

Secteur d'activité

C'est bien sûr un critère déterminant. Si vous êtes une entreprise de production (industrie, agroalimentaire, etc.), le lean manufacturing sera naturellement la méthode la plus adaptée pour optimiser vos processus de fabrication.

À l'inverse, pour les entreprises de services, le conseil, le numérique ou tout autre secteur tertiaire, le lean management vous apportera des leviers puissants pour gagner en efficacité organisationnelle.

Cela étant, les entreprises manufacturières de grande taille ont aussi tout intérêt à combiner lean manufacturing sur leurs lignes de production et lean management pour leurs activités fonctionnelles (marketing, RH, achats...).

Maturité organisationnelle

Si vous êtes une entreprise nouvelle et peu formalisée ? Mieux vaudra alors commencer par les bases, en appliquant d'abord les principes de management visuel et de réduction des gaspillages prônés par le lean management.

En revanche, si vos process sont déjà bien rodés, vous pourrez vous attaquer aux optimisations plus poussées du lean manufacturing.

Taille de l'entreprise

Le lean manufacturing nécessite un investissement humain et financier conséquent. Il implique également une remise à plat profonde des méthodes de travail. Cette transformation lourde est souvent plus aisée dans les grandes structures.

Pour une petite entreprise aux ressources limitées, le lean management peut constituer un point d'entrée vers l'amélioration continue. Une première étape avant de déployer, pourquoi pas, le lean manufacturing dans un second temps.

Difficultés et pièges à éviter

Qu'il s'agisse de lean manufacturing ou de lean management, leur déploiement reste un véritable changement de culture pour l'entreprise, qui ne se décrète pas du jour au lendemain.

La principale difficulté réside dans un manque d'implication de la direction et des équipes. Sans adhésion profonde, aussi bien au niveau des mentalités que sur le terrain, les outils déployés resteront de la simple "lean cosmétique".

Il est également capital de former et d'accompagner toutes les parties prenantes dans cette transformation, faute de quoi les progrès resteront superficiels.

Enfin, ces démarches ne doivent pas être perçues comme des "modes" mais bien comme des chantiers continus sur le long terme. Avec des mesures, des ajustements réguliers et une véritable volonté de s'inscrire dans une culture d'amélioration permanente.

Pour maximiser leurs chances de succès, mieux vaut s'entourer d'experts expérimentés idéalement dès le lancement du projet.

Pour résumer rapidement :

Le lean manufacturing (ou "production au plus juste") cible en priorité l'optimisation des processus de fabrication et la suppression des gaspillages sur les lignes de production. C'est l'approche idéale pour les entreprises industrielles et manufacturières.

Le lean management, lui, prône l'amélioration continue transversale au niveau organisationnel et managérial. Il vise la fluidité des flux, la simplicité et l'implication des équipes. Particulièrement adapté au secteur des services, il peut aussi parfaitement compléter une démarche lean manufacturing.

Bien que partageant des principes fondateurs communs, ces deux concepts répondent donc à des objectifs distincts. Le choix de l'un ou de l'autre, voire leur combinaison, dépendra de vos priorités, de votre secteur d'activité, de la maturité et de la taille de votre entreprise.

Une chose est sûre : que vous soyez industriel ou prestataire de services, lean manufacturing et lean management sont des leviers puissants pour booster votre performance.

Cependant, n'oubliez pas qu'au-delà des outils, il s'agit avant tout d'un changement de culture profond qui requiert exemplarité, formation et accompagnement dans la durée.


Première publication de l'article le 15/03/2024 par Romain Decroix


Après plusieurs années en tant que manager en cabinet d'expertise-comptable j'ai créé mon entreprise en 2021.
J'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations pertinentes sur les logiciels adaptés à mon activité.
J'ai perdu beaucoup de temps, d'argent avant de trouver le bon logiciel qui correspondait à moi et à mon activité.
J'aurais préféré utiliser ces ressources pour développer mon jeune business.
Aujourd'hui je partage mon expérience en cabinet comptable afin de vous faire gagner du temps et de l'argent à trouver les partenaires et les logiciels qui vous correspondent vraiment.

Avertissement : Certains des liens sur ce site sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que si vous cliquez sur l'un des liens et achetez un article, nous sommes susceptibles de recevoir une commission. Cependant, toutes les opinions sont les nôtres.

Vous Aimerez Également :

juin 15, 2024

Avis sur Keobiz : faut-il vraiment choisir cet expert-comptable en ligne [2024]?

Recevez nos dernières actualités

Inscrivez-vous seulement si vous voulez recevoir les derniers tests et ressources pour les indépendants directement dans votre boîte mail.